Avec la tendance actuelle à la baisse des taux, vous vous demandez sans doute comment vous pouvez en profiter. Il existe un moyen simple et efficace d’exploiter la baisse du taux, le refinancement. Un refinancement peut vous faire faire une économie considérable, tout en améliorant les conditions de votre prêt. Mais comment fonctionne exactement un refinancement de crédit, quelle procédure devez-vous enclencher et quels sont les bénéfices que vous pouvez en récolter ?

En quoi consiste le refinancement de crédit exactement ?

Un refinancement consiste à payer votre dette par anticipation. Le but est de vous libérer de votre engagement qui, en l'état actuel, est trop cher pour vous. Après avoir payé votre emprunt, vous allez pouvoir en souscrire un nouveau, à des conditions différentes. Actuellement, on assiste à des taux historiquement bas. Optant pour un refinancement et un nouveau prêt de 1 point d'écart, l'économie réalisée atteint plusieurs milliers d'€. Un taux d'intérêt plus bas, c'est surtout des mensualités moins élevées pour vous.

Quels prêts peuvent faire l'objet d'un refinancement ?

L'opération de refinancement est destinée uniquement aux prêts à taux fixe. Si votre contrat de crédit prévoit un taux variable, vous ne pouvez y prétendre. En fait, c'est tout à fait logique puisqu'un crédit à taux variable est en principe révisé à chaque échéance. Vous devrez logiquement bénéficier de la baisse lorsque celle-ci intervient. Le refinancement peut intervenir pour tout type de crédit, crédit hypothécaire mais également prêt à tempérament. Le refinancement va tout simplement substituer un nouveau contrat à l'ancien.

A qui demander un refinancement de crédit ?

Vous pouvez refinancer votre prêt auprès de votre banque actuelle. On parle dans ce cas de renégociation de crédit. Mais vous pouvez aussi vous adresser à un autre organisme qui propose de meilleurs taux. Dans ce cas, le terme de rachat de crédit convient mieux. Dans les deux cas, vous pouvez réviser votre taux d'intérêt tout en renégociant la durée du remboursement.

Quels sont les frais liés à l'opération de refinancement ?

Il faut savoir qu'un refinancement n'est jamais gratuit. Comprenez bien qu'un remboursement anticipé constitue un manque à gagner pour l'établissement prêteur. Il lui est possible d'appliquer une pénalité pour tout remboursement anticipé, une pénalité qui ne peut toutefois pas excéder 3% du capital restant dû.

Dans le cadre d'un refinancement de prêt hypothécaire, vous allez également supporter les charges de main levée de l'hypothèque et les frais liés à la nouvelle inscription, frais de notaire, frais et droits d'enregistrement. Si vous changez de banque, il sera probablement nécessaire de souscrire un nouveau contrat d'assurance prêt.

Vous devez tenir compte de toutes ces charges cumulées pour évaluer l'opportunité de procéder à un refinancement de crédit. Néanmoins, on estime que l'opération vous sera profitable, malgré tous ces frais, si l'écart entre l'ancien et le nouveau taux est supérieur à 0,5%, l'idéal étant d'atteindre un différentiel de 1 point. Pour simplement vérifier que l'opération vous sera bénéfique ou non, utilisez des outils en ligne tels qu'un comparateur de rachat de crédit qui vous informe sur la teneur réelle d'une offre. Référez-vous uniquement au TAEG dans vos comparaisons pour prendre en compte tous les frais afférents au refinancement.